SHOES UP 055

Panama Bende

7 POIDS 1 MESURE

6 €
Retour au shop

SHOES UP 055

Panama Bende

7 POIDS 1 MESURE

En stock

En provenance de NYC, Joey Bada$$. Après la sortie en avril dernier de l’album engagé All AmeriKKKan Bada$$, la star montante du rap US nous a parlé politique. Et pourquoi pas Joey Bada$$ for president? C’est ensuite le rappeur français cagoulé Siboy, membre du 92i, qui s’affiche en diable du streetwear. De son côté, Lomepal détourne les clichés du rap et ride sur un univers haut en couleur. L’effervescence se fait aussi bien sentir lorsqu’il s’agit de rencontrer les membres du Panama Bende qui affichent un début de carrière prometteuse. Enfin, dédicace aux sneakers lovers avec une photo de la adidas Originals EQT tirée de la série du photographe Marvin Bonheur.

Le women power est aussi bien présent dans ce numéro. La rappeuse belge prodige Coely nous a parlé de son tout premier rap à sa rencontre avec Kendrick Lamar. Les deux jumelles franco-cubaines qui forment Ibeyi nous ont parlé Frida Kahlo, féminisme et violences policières. Quant à l’australienne virtuose Tash Sultana, elle nous a raconté son ascension de la rue à la scène. En marge de la société, certaines marques streetwear affirment leur différence, qu’elles soient militantes ou qu’elles ne rentrent tout simplement pas dans le moule. C’est le cas de la jeune marque française Enfant du Cartel, qui met à l’honneur le travail d’un photographe de guerre. Le fondateur de la marque barcelonaise Costalamel, lui, s’affirme contre un système capitaliste et image ses idées Punk et romantiques dans ses collections. Puis le fondateur british de You Must Create explique comment son art à contre courant lui a valu le succès.

Et comme toujours, Shoes Up s’est intéressé de près aux meilleures tendances shoes de la saison avec notamment le catalogue fall 2017, le portfolio sneakers socks ou encore un focus sur le graal de la rentrée : la EQT adidas Originals. Vous saurez tout sur cette sneaker qui allie histoire, innovation et confort.

6,00  TTC